COMRAP

INTRODUCTION

Intrants agricoles sont la condition Sine qua non de la production agricole. Sans les semences ou plantation, la production de matériaux peut ne pas démarrer. Sans engrais organiques et inorganiques, sa capacité de production ne peut pas être réalisée. De même potentiel de production ne peut être réalisé si les produits de protection des cultures ne sont pas utilisés lorsque la situation l’exige leur utilisation.

La pauvreté galopante et faible intra-commerce dans l’agriculture dans la région COMESA est largement attribuable à la faible productivité. Promotion de l’utilisation responsable des intrants est donc crucial de relever ces défis. Plus de la moitié de l’objectif de réduction de la pauvreté et la faim d’ici 2015 peut être adressée par le biais de stratégies qui visent à améliorer la productivité

DOMAINES D’INTÉRÊT

Les activités de l’unité des intrants sont spécifiquement conçues pour traiter entre autres les deux défis majeurs a souligné ci-dessus donc réduire la pauvreté et la faim. Ces activités relèvent de deux grandes catégories comme suit :

  • Créer un environnement politique favorable qui favorisera l’adoption et l’utilisation durable des intrants agricoles ; et,
  • Conception et assurer la mise en œuvre de programmes et de projets qui visent à soutiennent les objectifs dans le cadre de la première catégorie.

Ce qui précède implique également de concevoir des structures et systèmes qui assurent des liens forts de mise en œuvre de régional au niveau local et l’écoulement des produits (biens et services) de la base aux marchés régionaux et internationaux.

COMESA AGRO-INPUTS PROGRAMME (COMRAP)

Prix des staples majeurs a doublé au cours de 2007-2008, qui, avec les crises financières mondiales, ont des répercussions sur la sécurité alimentaire grave pour plus de 1 milliard de personnes dans le monde entier et plus de 250 millions de personnes dans la seule région de COMESA. Comme si ce n’était pas assez, une crise économique mondiale suivie en 2009 le soutien de donateurs menaçante pour la sécurité alimentaire et des investissements. Ainsi, comme un résultat de la flambée des prix alimentaires et la profonde crise, la productivité faible de l’agriculture et la production agricole par habitant est susceptible d’approfondir encore plus en Afrique en raison de la réduction des investissements dans l’agriculture. Plus spécifiquement, hausse du prix d’entrée agro ont pour effet ayant une incidence défavorable sur les intrants améliorant la productivité achat incluant des engrais, des semences et produits de protection des cultures. Le COMESA Agro-intrants programme (COMRAP) isfunded en vertu de l’établissement des aliments EC. Elle a l’intention d’inverser les phénomènes négatifs ci-dessus et de combler le fossé entre l’aide d’urgence et de support au développement à long terme grâce à ses trois objectifs donnés ci-dessous:

  • Encourager les producteurs d’aliments pour accroître l’offre ;
  • À traiter directement avec les effets des prix des denrées alimentaires volatils sur les populations locales ;
  • D’augmenter la capacité de production alimentaire et l’agriculture de façon est géré à long terme.

À la lumière de ce qui précède, le COMESA régional Agriculture intrants Programme, (COMRAP) est conçu pour répondre au phénomène des prix alimentaires montée en augmentant la productivité agricole grâce à un accès amélioré à trois facteurs étroitement liés, Finances, d’entrée de l’approvisionnement et la qualité des graines et disponibilité. Les interventions du programme spécifique comprennent:

  • Amélioré les Services financiers, par le biais de renforcement des capacités dans les banques et de promouvoir le développement d’une météo indexée système d’assurance pour les petits exploitants ;
  • Renforcer le réseau agro-marchand et la fourniture d’intrants agro aux petits exploitants de renforcement des capacités, d’accréditation des concessionnaires, amélioration des services, sorties de petits marketing ;
  • L’harmonisation des normes et règlements de semences et des améliorations dans la qualité et la disponibilité des graines.

Mise en œuvre rapide par des organisations régionales expérimentées et de long terme durabilité sera assurée en travaillant en étroite collaboration avec les gouvernements nationaux, fortement établie Associations de Farmer régionales et nationales, des organisations internationales et régionales de développement, centres de recherche sous-régionales et internationales, institutions nationales de recherche et extension, internationale et national insurance companies et régionaux et les banques nationales. La durabilité est encore accrue par le biais de la capacitation et le renforcement des institutions et des services essentiels d’intrants agricoles. Cette approche intégrée permettra au programme de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire rurale et les moyens de subsistance dans la région notamment pour les femmes, les personnes âgées et les ménages touchés par le VIH/sida grâce à un accès amélioré et soutenu à agro-entrées dans la région COMESA.

{ 1 comment… read it below or add one }

Bulisani Ncube novembre 19, 2012 à 17:43

dear sir/madam

I would like to hear more on the following topics as they apply to the SADC region:
1. Strengthening the agro-dealer network, and the supply of agro inputs to smallholders by capacity building, accreditation of dealers, improving services, marketing smallholder outputs;
2. Harmonisation of Seed Regulations and Standards, and improvements in the quality and availability of seeds.

Répondre

Leave a Comment

 characters available